logo

Bienvenue sur le site du

Conseil Départemental de la Loire de l'Ordre des Médecins

Recrudescence cas de Leptospirose

A voir aussi, rubrique “Nouvelles du Conseil – Divers”

 

L’ARS a été destinataire de plusieurs signalements de ZOONOSE en lien avec la faune sauvage et les sports en eaux vives depuis un mois : Un cas de Tularémie et plusieurs cas de Leptospirose après fréquentation des sites de canyoning des Ecouges et du Furon dans l’Isère (38).

Santé Publique France (SPF) et le Centre national de Référence (CNR Leptospirose à l’Institut Pasteur) font aussi état d’une augmentation du nombre de cas de Leptospirose recensés sur le territoire métropolitain, sans lien avec ces 2 sites.

Pensez à évoquer ces diagnostics pour des patients qui présenteraient, en cette fin d’été, un syndrome grippal dans les 3 semaines après une activité à risque.

La Leptospirose débute brutalement par l’apparition d’une fièvre (> 39°C) avec frissons, myalgies, céphalées (syndrome grippal) et peut évoluer vers une septicémie avec atteintes hépatique, rénale, méningée, respiratoire et oculaire. Le diagnostic peut être confirmé par une PCR sur sang, urines ou LCR dès l’apparition des signes cliniques ou par sérologie à partir de la 2ème semaine.

La Tularémie débute elle aussi par un syndrome pseudo-grippal pouvant être associé à des signes plus localisés selon la porte d’entrée (ulcéro-ganglionnaires, oculaires ou pleuro-pulmonaires). Diagnostic par PCR ou sérologie également.