logo

Bienvenue sur le site du

Conseil Départemental de la Loire de l'Ordre des Médecins

Divers

Edito

Ici attente texte edito

Docteur Jean Louis BLANC

Président

2016-03-14T15:19:18+02:00

Docteur Jean Louis BLANC

Président

Ici attente texte edito

Syndicat des Pharmaciens
Voir document en pièce jointe

GARDES JUILLET 2019

Syndicat des Pharmaciens
Voir document en pièce jointe

GARDES AOUT 2019

Dans le cadre de la recrudescence des cas de rougeole qui impacte notamment  la région Auvergne-Rhône-Alpes depuis le début de l’année 2019 (près de 200 cas recensés), l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes a décidé de mettre en œuvre  une campagne de communication spécifique pour inciter  l’entourage des personnes fragiles – qui ne peuvent être vaccinées – à se faire vacciner contre la rougeole : les nourrissons de moins de 6 mois, les femmes enceintes, et les personnes immunodéprimées.

Ainsi , nous vous transmettons ci-joint 3 affiches spécifiques (nourrisson, femme enceinte, et immunodéprimé) à mettre à disposition dans vos cabinets respectifs et lieux de consultations.

Affiche_nourrisson

Affiche_femme enceinte

Affiche_immunodéprimé

Pour votre information, ces affiches ont été adressées à tous les établissements hospitaliers, les pharmaciens d’officine, les services de la PMI et d’accueil de la petite enfance de la région Auvergne-Rhône-Alpes .

Nous vous remercions pour votre implication dans cette action de santé publique.

Actualité de la rougeole_AIRE

L’Agence Régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes nous informe de l’activation de la veille saisonnière :

« Les dispositions de l’instruction interministérielle du 22 mai 2018 relative au Plan National Canicule 2017 restent en application pour la saison estivale 2019.

Ainsi le dispositif de veille canicule a été mis en place depuis le  1er juin et se terminera le 15 septembre prochain.

Durant cette période estivale, les établissements de santé sont invités à exercer une vigilance particulière :

– sur l’adaptation de leurs capacités d’hospitalisation dans les unités de soins intensifs et de surveillance continue, dans les services de grands brûlés, dans les services de réanimation adulte, pédiatrique et néo-natale et en service de médecine polyvalente.
– sur l’adaptation de leurs capacités d’hospitalisation en court séjour gériatrique et en soins de suite et de réadaptation.
– sur l’opérationnalité de leurs  dispositifs interne de préparation à des situations sanitaires exceptionnelles notamment,  « hôpital en tension », plan blanc et plan de continuité d’activité.

L’ARS vous informera de la survenue de vague de chaleur dans le département, dès lors qu’une activation du niveau 3 – alerte canicule – est envisagée ou effective.

L’intégralité du plan national canicule est également consultable sur le site  suivant : https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-climatiques/article/le-plan-national-canicule

Les fiches de recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique, publiées en 2014 et qui complètent le Plan national canicule, en proposant notamment des recommandations aux professionnels de santé, sont consultables sur le site suivant : http://www.hcsp.fr

Vous veillerez à signaler à l’ARS via le Point Focal Régional les situations de tension, d’activation de plan blanc ou toute autre difficulté : n° unique H24 : 0 810 22 42 62 – Boîte mail : ars69-alerte@ars.sante.fr

En vous remerciant par avance de votre vigilance durant cette période ».

L’Application pour sauver des vies arrive progressivement dans tous les SAMU de France : SAUV Life, une application permettant de déclencher l’intervention de citoyens-sauveteurs volontaires auprès des victimes d’arrêts cardiaques. Ce nouvel outil vise à initier le plus rapidement possible les gestes de survie avant même l’arrivée des secours, dans cette situation où chaque minute compte.

L’arrêt cardiaque tue 50 000 personnes par an en France. La survie diminue de 10% chaque minute passée sans massage cardiaque alors que les secours interviennent en moyenne au bout de 13 minutes. Une intervention immédiate d’un citoyen permet de raccourcir les délais et contribue à sauver des vies.

En mettant la technologie au service de l’humain, cette application s’appuie sur deux notions essentielles : l’entraide et la solidarité. Son principe ? L’application géolocalise en temps réel des citoyens volontaires mobilisables évoluant non loin de la victime avant l’arrivée des secours dépêchés par les médecins régulateurs du SAMU. En réalisant les premiers gestes d’urgence, ces citoyens sauveteurs vont gagner les précieuses minutes qui vont augmenter les chances de survie de la victime.

Formé ou non, professionnel de santé ou non, chaque citoyen peut agir à son niveau en téléchargeant cette application gratuite.

« Chaque citoyen qui télécharge l’application SAUV Life est un sauveteur potentiel en cas d’arrêt cardiaque. L’objectif est de gagner du temps pour sauver des vies en améliorant la chaîne de survie et le pronostic extrêmement sombre de l’arrêt cardiaque ».

Comment ça marche ?

Lorsque le SAMU reçoit un appel d’urgence (au numéro d’appel 15) pour un arrêt cardiaque, l’équipe de régulation médicale du SAMU envoie d’une part les équipes médicales du SMUR et des services de secours pompiers sur place et d’autre part déclenche l’application SAUV Life.
L’application géolocalise les citoyens volontaires appartenant à la communauté SAUV Life qui sont à moins de 10 minutes à pied du lieu de l’urgence cardiaque. Elle leur notifie l’urgence par SMS et les dirige vers la victime, si le volontaire est disponible pour porter secours.
Une fois sur place, le volontaire est guidé à la fois par l’application SAUV Life et par le SAMU, qui donne les instructions sur la pratique des gestes qui sauvent.
Les citoyens sauveteurs effectuent les gestes de survie jusqu’à l’arrivée des secours qui prennent ensuite le relais auprès de la victime.

L’application SAUV Life créée par le SAMU de Paris est déjà déployée dans plusieurs SAMU en France.

L’application est déjà disponible gratuitement sur les plateformes de téléchargement Google play et App Store

Plus d’informations sur le site de l’association SAUV Life

Vous trouverez ci-joint une fiche pratique élaborée par un groupe de travail de praticiens hygiénistes de la région et validée par le CPias (Centre d’Appui pour la Prévention des infections associées aux soins) Auvergne-Rhône-Alpes.

190201_Info_BMR-BHRe_Medecins

Vous pouvez également la trouver sur le site du CPias : http://www.cpias-auvergnerhonealpes.fr/Doc_Reco/BMR.html

Cette fiche rappelle succinctement ce que sont les BMR et BHRe, les mécanismes de résistance et de propagation, et présente les conseils à dispenser à domicile ou en cas d’hospitalisation d’un patient porteur.

En région Auvergne-Rhône-Alpes, le nombre de cas de rougeole signalés annuellement augmente régulièrement depuis 2015. Cette situation témoigne d’une circulation active du virus en raison d’une couverture vaccinale insuffisante.

Depuis le début de l’année 2019, plusieurs foyers épidémiques de rougeole ont été signalés, en particulier dans les stations de ski des Trois Vallées (Val-Thorens, Les Ménuires, Courchevel).

Des cas importés sont également signalés chez des personnes revenues de pays où on observe une recrudescence de cas de rougeole.

Cette augmentation récente du nombre de cas déclarés et les mouvements de population liés aux vacances scolaires font craindre la survenue d’une nouvelle épidémie. Dans ce contexte, l’ARS Auvergne Rhône Alpes relance une campagne d’information et d’incitation à la vaccination contre la rougeole à destination de la population et des professionnels de santé.

Pour mémoire :

La rougeole est une maladie potentiellement grave à l’origine de formes sévères (atteintes respiratoires et neurologiques) entrainant des hospitalisations voire des décès en particulier chez le jeune enfant et l’adulte non vaccinés ou non immunisés.

Les personnes à risque de faire une rougeole grave sont les nourrissons de moins de 1 an, les femmes enceintes (risque pour elle-même et pour leur enfant), les personnes immunodéprimées (même si ces dernières avaient été correctement vaccinées).

La rougeole doit donc conduire systématiquement à l’isolement du malade (éviction ou un arrêt de travail) pendant la période de contagiosité (de J-5 à J+5, J0 étant la date d’apparition de l’éruption) dès que le diagnostic est suspecté. La confirmation biologique doit être recherchée dans les meilleurs délais (PCR, sérologies).

La rougeole est une des maladies virales parmi les plus contagieuses. La transmission se fait par voie aérienne, le plus souvent par exposition directe avec un malade et une personne infectée. Il n’existe pas de traitement curatif de la rougeole. Le meilleur moyen de se protéger est la vaccination à 2 doses conformément au calendrier vaccinal en vigueur. A défaut après une exposition au virus, la vaccination administrée dans les 72 heures suivant un contact avec un malade peut empêcher la survenue de la maladie chez une personne non vaccinée antérieurement ou n’ayant reçu qu’une seule dose. Elle peut être préconisée même si ce délai est dépassé.

Pour vous aider à mettre en œuvre sans délai les mesures adéquates en cas de suspicion de rougeole, l’ARS nous adresse :

– Deux affiches d’information sur la rougeole (« Suis-je protégé contre la rougeole ? »/ « J’ai été exposé à la rougeole : que faire ? ») qui pourraient être affichées dans les salles d’attente

ARS_affiche rougeole_1

ARS_affiche rougeole_2

– Une conduite à tenir et un aide-mémoire vaccination rappelant la nécessité de mettre en place sans délai les mesures d’éviction et d’hygiène adéquates (isolement, masque, hygiène des mains et aération des locaux) ainsi que la réalisation, si nécessaire, d’une vaccination préventive des personnes exposées aux cas qu’ils diagnostiqueraient (famille, personnes ayant partagé la même salle d’attente…) et le signalement des cas à l’ARS.

ARS_VF_CAT_PS 2019

ARS_rougeole reco vaccination 2018

L’ARS met régulièrement à disposition d’autres outils de communication (fiche repère, flyers, affiches …) sur son site.

Enfin, cette maladie étant à déclaration obligatoire, nous vous rappelons les coordonnées du Point focal régional (24h/24) : Tel : 0810 22 42 62 – Fax : 04 72 34 41 27 – ars69-alerte@ars-sante.fr

L’ARS vous remercie de toutes les initiatives que vous pourrez prendre dans ce contexte pour prévenir la survenue d’une épidémie de grande ampleur.

A l’initiative des directeurs, les Prs E GALAM (Paris-Diderot) et JM SOULAT (Toulouse-Paul Sabarier), grâce à la persévérance de la coordinatrice administrative Mme P PECH et au financement des Universités, le DIU Soigner les soignants se dote d’un site internet qui s’enrichira au fil du temps des travaux des participants.

Voici le lien pour y accéder : http://www.diu-soignerlessoignants.fr/

Nous en profitons pour vous rappeler que les journées de soutenance publique des mémoires de la promotion en cours, d’actualité et d’échange de pratiques auront lieu les jeudi 7 et vendredi 8 novembre 2019 à Paris-Diderot.

Le prélèvement à la source entrera en vigueur le 1er janvier 2019. Vous trouverez ci-joint le courrier de la direction générale des finances publiques et un livret explicatif

PAS 27112018 Courrier Pt ordre des médecins

PAS-Livret

Circulaire concernant une instruction n° DGS/SP/SP1/2018/205 du 28 septembre 2018 relative à  la conduite à tenir autour d’un ou plusieurs cas de rougeole :

INSTRUCTION MINISTERIELLE – Epidémie Rougeole

Vous trouverez ci-dessous la lettre d’information de l’AMVARA-LOIRE destinée aux médecins demandant leur retraite.

AMVARA 2019

Les médecins, s’ils doivent se conformer aux dispositions relatives à l’accessibilité des personnes handicapées, n’ont absolument pas l’obligation de répondre aux sollicitations de ces sociétés que ce soit l’Ad’AP ou toute autre société.

Une mise en garde contre les agissements de ces sociétés figure sur le site du Conseil national (rubrique médecin-accessibilité des cabinets médicaux).

Il est conseillé aux médecins victimes de ces sociétés de contacter le service de protection juridique de leur assureur en responsabilité civile professionnelle (RCP) pour qu’il les assiste dans les démarches à effectuer afin d’obtenir le remboursement de la somme versée à ces sociétés.

Des procédures contentieuses ont été engagées contre la société AGFAC devant le TGI de Paris et contre la société Ad’Ap.org devant le TGI de Lyon. Les médecins victimes de ces sociétés peuvent se constituer partie civile auprès du tribunal compétent.

Pour ce qui concerne la société AGFAC, une audience a été fixée au 21 juin 2018. Les médecins, victimes de cette société, sont invités à se constituer rapidement partie civile auprès du TGI de Paris. Le service de protection juridique de leur assurance de responsabilité professionnelle peut leur apporter une aide pour cela.

L’assurance Maladie a détecté que des faux courriers électroniques sont envoyés aux assurés et/ou aux professionnels de santé avec pour objet « Vous bénéficiez d’un remboursement ».

Mail frauduleux AM

La Chambre Syndicale des Pharmaciens nous informe de la cessation d’activité de la société qui gérait le 3915 (numéro d’appel unique pour le service de garde en pharmacie).

Dans l’attente d’un service de garde consultable par le Grand Public, merci de bien vouloir supprimer toute communication relative au 3915.

Nous vous rappelons que les plannings de gardes sont publiés sur notre site internet, affichés dans toutes les officines et distribués très largement aux divers services d’urgence des milieux hospitaliers.

Vous êtes nombreux à recevoir des courriers à l’en-tête trompeuse (cf. exemples en PJ), ou des appels téléphoniques laissant penser qu’il s’agit de sollicitations officielles de la Préfecture, de l’ARS, etc.

En réalité, il s’agit de sociétés privées. NE VOUS LAISSEZ PAS PIÉGER ! Seule la DDT (Direction Départementale des Territoires) a une délégation officielle du ministère.

Vous pouvez prendre connaissance de la procédure légale sur notre site, à la même rubrique : « Démarche accessibilité des locaux professionnels ».

En cas de doute, n’hésitez pas à nous contacter au 04.77.59.11.11 ou sur la plateforme

Exemples arnaques

Exemple arnaque 2

Ces recommandations s’inscrivent dans un contexte de pénurie du sérum anti-venimeux VIPERFAV et doivent donc être prises en compte avec la plus grande attention.

Chaque année plusieurs centaines de morsures de serpents sont recensées en France par les Centres Antipoison (dont plus d’une centaine nécessite l’administration d’un sérum antivenimeux). La région Rhône-Alpes-Auvergne est la deuxième région française la plus touchée (après la région Pays de la Loire). Les deux types de vipères rencontrées dans notre région sont l’aspic (Vipera Aspis) et la péliade (Vipera Berus). En cas de morsure d’une vipère, on retrouve la trace des deux crochets sous la forme de plaies punctiformes espacées de ½ à 1 cm, éventuellement associée à des signes locaux (douleur souvent intense, œdème, hématome/suffusion hémorragique).

Une morsure de serpent n’est pas forcément associée à une envenimation (morsures dite blanches, couleuvres…) et une grande majorité des envenimations se limitent à des signes locaux-régionaux d’évolution favorable (douleur, rougeur, œdème). Cependant dans certains cas la gravité peut être plus importante (enfants, compte-tenu du poids à quantités de venin injectées égales, personnes âgées, antécédents…), avec :

– un œdème très extensif à partir de la zone de morsure, pouvant atteindre le tronc.

– de possibles signes généraux : digestifs (vomissements, douleurs abdominales), cardio-vasculaires (hypotension, bradycardie), neurologiques (ptôsis, atteinte des paires crâniennes)…ou biologiques (leucocytes >15 000/mm3, plaquettes < 150 000/mm3, TP < 60%, fibrinogène < 2 g/L).

– voire des signes généraux sévères : réaction anaphylactoïde, état de choc, œdème aigu pulmonaire…

La conduite à tenir est la suivante :

– mettre au repos la personne (l’allonger), la rassurer, calmer l’entourage.

– désinfecter la zone de morsure (avec un antiseptique incolore). Certains proposent de poser un bandage non serré autour du membre atteint, voire de poser une attelle (si on en dispose)

– enlever bijoux, chaussures sur le membre atteint (dans le cas où un œdème apparaitrait).

– noter les caractéristiques du serpent (si on a pu le voir) et de la morsure (aspects, espacement entre les traces de crochets, existence d’un hématome, d’un œdème…).

– si besoin = antalgiques de palier 1 ou 2.

– pas de corticoïdes, pas d’Héparine de Bas Poids Moléculaire ou Héparines Non Fractionnées, pas d’antibiotiques systématiques.

– et bien sûr pas de pose d’un garrot, incision ou succion de la plaie. L’intérêt d’un dispositif type Aspivenin n’est pas du tout prouvé scientifiquement dans les morsures de serpents (la société ASPILABO ne recommandant d’ailleurs pas son utilisation dans ce type de morsure).

– appeler systématiquement  le Centre Antipoison de Lyon (04.72.11.69.11) pour un avis et orientation du patient. Le VIPERFAV, sérum adapté aux morsures par Vipera Aspis étant actuellement une ressource rare, il n’est pas disponible dans tous les centres hospitaliers.

– appeler les secours en composant le 15 ou le 112, pour le transport de la personne mordue dans un centre hospitalier.

– en effet, toute suspicion de morsure (même s’il n’y a aucun autre symptôme que la trace des crochets au point d’impact) doit être hospitalisée au moins 6 heures en surveillance.

Le grade IIA d’envenimation (œdème extensif autour du point de morsure sur plus de 4 cm ou en cas de morsure digitale dès que l’œdème atteint la main ou le pied et/ou suffusion hématique au-delà des points de morsure et/ou douleur intense) est une indication d’administration sous surveillance hospitalière d’un sérum antivenimeux.

Le CHU a mis en place une permanence téléphonique en Soins Palliatifs.

Cette hotline s’adresse aux médecins de l’agglomération stéphanoise, dans l’objectif d’améliorer la prise en charge des patients relevant de soins palliatifs à domicile.

plaquette permanence téléphonique en Soins Palliatifs 17mars2017 (4)

L’association SOS Violences conjugales 42 a créé un dépliant à destination de ses partenaires pour leur présenter ses différents services afin d’améliorer ou de faciliter l’orientation du public qu’ils reçoivent.

Plaquette SOS Violences conjugales 42

Dans le cadre de la lutte contre l’antibiorésistance, la Direction Générale de la Santé a réalisé une fiche sur la mise en place d’antibiogrammes ciblés dans les infections urinaires à Escherichia coli pour informer les professionnels de santé de ces nouvelles préconisations (cf. document joint).

Antibiogrammes ciblés def

Vous trouverez ci-dessous, des documents et éléments concernant l’accessibilité des locaux pour les personnes à mobilité réduite.

REUSSIR L ACCESSIBILITE 1

REUSSIR ACCESSIBILITE 2

Exemple autodiagnostic locaux professionnels

Réglementation accessibilité LOCAUX PROFESSIONNELS juin 2015

 

Nous vous communiquons également ci-après les coordonnées de personnes susceptibles de répondre aux questions concernant les obligations légales en matière d’accessibilité des locaux professionnels :

Direction Départementale des Territoires de la Loire (DDT) Service de l’Action Territoriale (SAT) : 04 77 43 80 86

Ou

DDT – Cité des affaires « Grüner » – 2, avenue Grüner – CS 90509 – 42007 Saint Etienne cedex 1 – standard téléphonique 04 77 43 80 00 – internet : www.equipement-agriculture.gouv.fr

Les dossiers de demande de dérogation doivent être accompagnés du l’imprimé CERFA 13824*03 et de la notice descriptive d’accessibilité et demande de dérogation (sur papier libre). Une notice descriptive d’accessibilité devra être fournie, un plan de l’établissement ou du local concerné indiquant les différents organes de coupure (électricité, gaz) et de sécurité (affichage de sécurité, extincteur).

L’ensemble de ces documents sera à adresser en trois exemplaires à :

Direction URBANISME Ville de Saint Etienne – Service Autorisation Droit du Sol – Place de l’Hôtel de Ville – BP 503 – 42007 SAINT ETIENNE Cedex 1

Ou à déposer :

Direction URBANISME Ville de Saint Etienne – Service Autorisation Droit du Sol – 5 rue Auguste GUITTON – 42000 SAINT ETIENNE – Tel : 04.77.48.65.60

Concernant les 4 points dérogatoires au titre de l’accessibilité des établissements recevant du public dans les bâtiments existants, je me permets de vous retranscrire un extrait du décret 2014- 1326 du 5 novembre 2014 article 9 Art R.111-19-10.1 :

Le représentant de l’Etat dans le département peut accorder des dérogations aux règles d’accessibilité prévues par les dispositions de la présente sous-section :

1°1 En cas d’impossibilité technique résultant de l’environnement du bâtiment, notamment des caractéristiques du terrain, de la présence de constructions existantes ou de contraintes liées au classement de la zone de construction, notamment au regard de la réglementation de prévention contre les inondations ou en raison de difficultés liées à ses caractéristiques ou à la nature des travaux qui y sont réalisés ;

2°1 En cas de contraintes liées à la conservation du patrimoine architectural dès lors que les travaux doivent être exécutés :

– a) A l’extérieur et, le cas échéant, à l’intérieur d’un établissement recevant du public classé au titre des monuments historiques en application de l’article L. 621-1 du code du patrimoine ou inscrit en application de l’article L. 621-25 du même code ou sur un bâtiment situé dans un secteur sauvegardé en application de l’article L. 313-1 du code de l’urbanisme dont la démolition, l’enlèvement, la modification ou l’altération sont interdits ou dont la modification est soumise à des conditions spéciales en application du b de cet article L. 313-1, ou sur un bâtiment identifié en application du 2° du III de l’article L. 123-1-5 du même code ;

– b) Sur un établissement recevant du public situé aux abords et dans le champ de visibilité d’un monument historique classé ou inscrit, ou dans une aire de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine au sens de l’article L. 642-1 du code du patrimoine ou dans un secteur sauvegardé, lorsque ces travaux sont de nature à porter atteinte à la qualité de ces espaces protégés ;

3°1 Lorsqu’il y a une disproportion manifeste entre les améliorations apportées par la mise en œuvre des prescriptions techniques d’accessibilité, d’une part, et leurs coûts, leurs effets sur l’usage du bâtiment et de ses abords ou la viabilité de l’exploitation de l’établissement, d’autre part, notamment :

– a) Lorsque le coût ou la nature des travaux d’accessibilité sont tels qu’ils s’avèrent impossibles à financer ou qu’ils ont un impact négatif critique sur la viabilité économique de l’établissement et que l’existence de cette impossibilité ou de ces difficultés est établie notamment par le dépassement de seuils fixés par arrêté ;

– b) Lorsqu’une rupture de la chaîne de déplacement au sein de l’emprise de l’établissement rend inutile la mise en œuvre, en aval de cette rupture, d’une prescription technique d’accessibilité pour le ou les types de handicap déterminés;

4°1 Lorsque les copropriétaires d’un bâtiment à usage principal d’habitation existant au 28 septembre 2014 réunis en assemblée générale s’opposent, dans les conditions prévues par l’article 24 de la loi n° 65-557 du 10 juillet 1965 fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis, à la réalisation des travaux de mise en accessibilité d’un établissement recevant du public existant ou créé dans ce bâtiment. Lorsque ce refus est opposé à un établissement recevant du public existant dans ce bâtiment, la dérogation est accordée de plein droit.

Vous pouvez vous connecter sur le site de la préfecture de la Loire concernant la mise en accessibilité du cadre bâti : http://www.loire.gouv.fr/les-etablissements-recevant-du-a3362.html

Vous pouvez également consulter le site du Conseil National qui vous propose des liens pour télécharger le document CERFA : www.conseil-national.medecin.fr

L’État, l’Agefiph, l’assurance maladie avec le soutien de Pôle emploi et des partenaires sociaux, ont souhaité mettre en place un nouveau service téléphonique d’information et de primo-orientation au bénéfice des salariés ou de leur employeur, des travailleurs indépendants ou exploitants agricoles en difficulté dans leur emploi du fait de problématiques de santé ou d’un handicap.

Pour plus d’informations : Info Santé Emploi

Le Docteur SCIAUX, médecin conseiller technique Service Santé Elèves de la direction des services départementaux de l’éducation nationale, nous informe de la mise en place de nouveaux protocoles de PAI (Projet d’Accueil Individualisé) dont vous trouverez les différents modèles sur le site de la DSDEN42, « vie de l’élève », « santé scolaire » ou directement sur le site suivant : http://www.ac-lyon.fr/dsden42/pid33549/sante-scolaire.html?dmenu=2&dsmenu= (nouvel accès aux documents PAI suite à la modification du site de l’académie début octobre).

Elle souhaite attirer votre attention sur l’importance de bien remplir ces documents qui ont été conçus pour être les plus simples et rapides à remplir.

PAI Procédure V3

Direction des Sports

Veuillez trouver ci-joint, pour votre bonne information, le courrier adressé par la Direction des Sports aux fédérations sportives concernant la mise en oeuvre du décret 2016-1157 relatif au certificat médical de non contre-indication à la pratique du sport.

Il explicite notamment les modalités de renouvellement des licences concernant la saison 2016-2017.

Les fédérations ont la possibilité d’adresser leurs questions à une adresse dédiée au ministère en charge des Sports : CMNCI@sports.gouv.fr.

Courrier DS – Fédérations

Loire Prévention Suicide
Ne pas rester seul devant un mal être inquiétant chez la personne âgée.

Le Réseau Equilibre, dispositif de Loire Prévention Suicide peut vous aider en assurant à votre demande une évaluation et un suivi psychologique à domicile. Un retour vous sera fait de ce suivi. Il suffit de joindre le numéro suivant 06 79 94 14 76. Un permanent enregistrera votre demande et prendra contact avec la personne concernée.

Nos permanents sont formés à l’évaluation de la crise suicidaire. Le suivi psychologique gratuit est assuré par une psychologue clinicienne.

Un tiers des suicides dans la Loire sont le fait des personnes âgées.

Loire Prévention Suicide est une association référente, subventionnée par l’ARS dans le domaine de la prévention du suicide.

Notre site internet : loire-prevention-suicide.fr

ODM Ardèche

L’ODM Ardèche nous fait part d’une alerte de Santé Publique concernant un cas de Tuberculose Pulmonaire sévère particulièrement contagieux depuis environ 5 mois, le diagnostic ayant malheureusement été confirmé tardivement, sur la région d’Annonay.
Compte tenu de son activité professionnelle, le patient a été potentiellement en contact parfois prolongé avec les salariés d’une grosse entreprise, au sein de laquelle travaillent de nombreux habitants des communes avoisinantes, parfois lointaines, y compris sur les départements limitrophes : essentiellement dans la Loire et l’Isère, mais également potentiellement dans la Drôme, voire la Haute-Loire et le Rhône.
Nous vous invitons à la plus grande vigilance, en particulier vis-à-vis de vos patients fragiles.

ARS Loire

L’ARS recherche des médecins candidats à la fonction de médecin expert en matière de sécurité sociale, toute spécialité confondue. Vous trouverez, ci-dessous, le chemin d’accès au site de la Cour d’Appel de Lyon qui vous propose le dossier d’inscription ainsi que la nomenclature des médecins experts judiciaires. La rubrique F.09 – experts en matière de sécurité sociale figurant sur la nomenclature concerne les experts spécialisés dans le domaine de la Sécurité Sociale.

www.ca-lyon.justice.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=98&Itemid=459

CDOM42

Tout comme les hirondelles annoncent le printemps… La société « ANNUAIRE FR SARL » démarche une nouvelle fois notre profession. S’il était besoin, je vous rappelle que le renvoi du formulaire même pour une simple correction, vaut acceptation et que l’adhésion coûte la somme de 1308 euros par an pour une durée de deux ans minimum. Lisez donc attentivement les petites lignes en bas de page et les conditions générales de vente avant de vous engager. Vous trouverez le document évoqué en pièce jointe.

annuairePro-Loire 2015

Dépistage VIVRE

Vous trouverez ci-dessous une note présentant le dépistage du cancer du sein.

Association vivre

La Caisse Primaire d’Assurance Maladie de la Loire ainsi que plusieurs biologistes ont attiré notre attention sur les demandes de détermination de groupe sanguin. Nous vous rappelons que cet examen n’est pris en charge par l’Assurance Maladie que dans deux cas : chez la femme enceinte ou dans le cadre d’un patient devant bénéficier d’une transfusion. En dehors de ces deux cas, le médecin doit impérativement ajouter la mention : non remboursable. Les dispositions de l’article 29 du Code de Déontologie Médicale précisent que toute fraude, abus de cotation ou indication inexacte des honoraires perçus et des actes effectués sont interdites. Vous trouverez, ci-dessous, des recommandations emises par la CPAM.

GROUPE SANGUIN

MESSAGE CPAM groupe sanguin

Relance de la société « Editeur United Directorios » dont le siège social est à Lisbonne (Portugal) qui a envoyé un nouveau mailing à tous les médecins afin de leur proposer de mettre à jour leur annuaire en ligne.

Cette société renouvelle sa démarche chaque année en modifiant simplement sa dénomination et son siège social.

Nous vous conseillons de ne rien renvoyer. Si vous êtes tenté de répondre, nous vous conseillons de lire attentivement les clauses de la commande avant de signer.

Soyez vigilants ! Si, par mégarde, vous vous êtes laissés abuser, vous devez saisir la DGCCRF qui mène un certain nombre d’actions. Vous trouverez des informations pratiques qui ont été mises en ligne sur le site internet du ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie

www.economie.gouv.fr/dgccrf/Se-mefier-des-propositions-d-insertion-dans-les-an

Centre de Santé St Etienne

Dans le cadre de la création d’un Centre de Santé pour personnnes en précarité à Saint Etienne , nous recherchons des médecins bénévoles pour assurer des consultations. Pour toute candidature, vous pouvez vous adresser au Docteur CHASTANG : 04.78.48.75.73

norbert.chastang@yahoo.fr

ELO

La Coordination de Maintien dans l’Emploi des salariés vous informe de ses actions. Pour en savoir plus, reportez-vous au document ci-joint. Vous pouvez contacter « ELO » tel 04.77.92.83.76 ou consulter les documents ci-dessous.

Information association ELO

Plaquette association ELO